Tom Tomeke

Aller en bas

Tom Tomeke

Message par TomTomeke le Mar 6 Sep - 16:22

- Nom : Tomeke

- Prénom : Tom

- Date de naissance : 23 avril 1974 (42 ans)

- Nationalité : Belge

- Histoire : Ma carrière est loin d’être banale parce que rien ne me menait à devenir joueur de football professionnel.  J’ai été formé dans un modeste club de ma région évoluant en première provincial (5ème division belge).  Le plus gros sponsor ayant décidé de subitement quitter le monde du sport provincial suite à des divergences avec la commune, le club était en proie à des difficultés financières et les joueurs, qui étaient grassement payés, ont décidé d’arrêter de jouer à défaut d’être payés.  De nombreux changements ont eu lieu dans l’administration du club, le président quitta son poste comme le secrétaire, le trésorier, le directeur sportif et l’entraineur de l’équipe première.  L’entraineur des jeunes ayant été promu par la nouvelle direction lors de la trêve de la mi-saison, il lui a été ordonné de continuer le championnat avec des jeunes du rudimentaire centre de formation.  J’ai donc eu ma chance et, même si nous n’avons, finalement, pas réussi à nous sauver, j’ai été repéré par plusieurs clubs de plus haut niveau qui voulait m’enrôler.  J’étais devenu la révélation de la saison à mon poste de milieu défensif grâce à mon travail incalculable et mes précieuses récupérations de balles.

A 17 ans, je deviens ainsi titulaire du côté du Racing Jet de Wavre en 2ème division belge après quelques mois de transition.  Mais lors du dernier match, alors que j’étais déjà devenu une des coqueluches du publics par ma hargne, je me blesse gravement à l’échauffement suite à un tacle trop appuyé de la part d’un coéquipier directement sur ma cheville.  Le diagnostic fut clair, fracture de la cheville.  Je pensais ma carrière terminée avant même d’avoir pu débuter.  Je trouvais le destin taquin qui me permettait de gouter un soupçon de gloire avant de briser les couverts.

Je décidais alors de revenir dans mon ancien club, qui était toujours en 2ème provincial après avoir échoué de peu la saison précédente, pour pouvoir me concentrer sur mes études.  Je pu monter au jeu lors du dernier match de la saison, le titre étant acquis.  Je continuais plusieurs saisons dans ce club qui renaissait de ces cendres et qui a même réussi à monter en promotion (4ème division belge).  Lors de la saison 1995-96, nous avons même participé à la Coupe de Belgique, compétition où nous nous sommes particulièrement bien défendus puisque nous sommes arrivés jusqu’en ¼ de finale après avoir éliminé Charleroi le tour précédent et le RJ Wavre encore avant.  En ¼, nous nous sommes inclinés face au club de mes rêves, le Standard de Liège.  J’ai passé ma jeunesse dans ce stade et mon rêve devenait réalité en foulant la pelouse de ce grand club.  Je me sentais pousser des ailes durant ce match, la fatigue n’avais plus aucun effet sur moi et je pris en tenaille Marc Wilmots parfaitement.  Mais, malheureusement, les prolongations auront été cruelles et Philippe Leonard sur corner mit fin à notre héroïsme d’une tête rageuse dans le plafond du goal.  Dans le temps additionnel, l’attaquant Mickaël Goossens profita même d’une contre-attaque pour alourdir le score ce qui mit définitivement fin à nos rêves.  Cependant, alors que je rentrais tête basse dans le vestiaire, déçu par cette défaite malgré le fait qu’elle fut inévitable, la légende Guy Hellers vint me parler, me proposant d’échanger nos maillots, il avait été impressionné par mon niveau de jeu.  La semaine suivante, Robert Wasseige me téléphona, il voulait que je rejoigne le Standard de Liège pour que je devienne le futur Guy Hellers.

A 22 ans, quelques années après avoir quitté le monde du football professionnel, je revenais par la grande porte dans le club que j’avais idolâtré durant toute ma jeunesse, le Standard de Liège.  Mon rêve était enfin arrivé et j’allais tout faire pour ne plus jamais me réveiller.  Guy m’avait pris sous son aile et je continuais ma formation à ses côtés, me contentant d’un temps de jeu plus réduit qu’auparavant mais mille fois plus passionnante.

Je continuai ma carrière dans ce club, sans jamais penser à le quitter, c’était devenu ma maison.  Et à 34 ans, nous devenions champions après plus de 25 ans de disette, Liège entier était devenu un chaudron.  Après ce dernier match je décidai de laisser ma place à des jeunes comme Axel Witsel et Marouane Fellaini et je mis fin à ma carrière lors du premier match de la saison suivante.

Malgré la fin de ma carrière de joueur, je voulais continuer à travailler pour mon club, c’est pour cette raison que je suis devenu le coach des U13, je voulais continuer à faire partager ma passion, ma hargne, mon style de jeu, ma vie.

Finalement, après plus de 24 ans dans ce club historique, je le quittai pour rejoindre l’Olympique Lyonnais en tant qu’entraîneur adjoint de l’équipe réserve.  Un recruteur du club rhodanien m’avait repéré alors qu’il cherchait des jeunes prodiges et Stephen Roche décida de m’apprendre le métier pendant que je commençais mes cours d’entraineur.  Finalement, lors de la saison 2012-2013, Stephen Roche décida de me laisser la main afin de se concentrer sur son poste de directeur du centre de formation.  Après 4 ans en tant que coach de l’équipe de CFA, l’OGC Nice a décidé de me proposer le poste d’entraineur principal, offre que je ne pus refuser.

- Personnalité : C’est une personne ne supportant pas les joueurs ne se donnant pas à fond, il a basé sa carrière sur sa hargne, son abnégation et il ordonne à ces joueurs de suivre sa philosophie au risque d’être mis sur le côté.  Il n’aura donc aucun scrupule à ne pas sélectionner un joueur qui ne se donne pas à fond tant à l’entrainement qu’en match.  Il connait aussi bien les jeunes et utilisera son expérience acquise auprès des équipes de jeunes pour tenter d’en révéler quelques-uns cette saison.

- Style de jeu : Il impose un style de jeu qui demande un gros abatage physique axé sur un pressing haut et des reconversions rapides vers l’avant.

- Idoles : Guy Hellers, Juninho, Andrei Schevchenko, Gennaro Gatuso, Paolo Maldini et Phillip Lahm.
- Joueurs appréciés (que j’ai rencontré en tant que joueur ou coach) : Sergio Conceiçao, Axel Witsel, Marouane Fellaini, Vedran Runje, Sebastien Pocognoli, Daniel Van Buyten, Sinan Bolat,  Alexandre Lacazette, Clément Grenier, Jordan Ferri, Nabil Fekir, Anthony Lopes, Samuel Umtiti, ...

- Clubs favoris : Standard de Liège, Olympique Lyonnais, Milan AC, Arsenal, Bayern Munich.

TomTomeke

Messages : 28
Date d'inscription : 06/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum